Blog

ISC alumniCette belle association m’a donné l’opportunité d’intervenir en tant que « formateur labellisé » Viadeo à une conférence débat consacrée aux réseaux et à leur optimisation. L’animation était confraternellement assurée par Laura de Logivière, Présidente, et Marc Rozoy, Vice-Président.

Mon alter ego fut Hervé Bommelaer, conseil en outplacement, comme spécialiste du « réseau physique ». Invité incontournable de ce type de manifestation, Hervé est l’auteur de référence sur les techniques d’activation de réseau pour la recherche d’emploi. Booster son business – gagner de nouveaux clients grâce au networking publié aux éditions Eyrolles est son ouvrage du moment. Je le connais depuis 2005. Nous avions conçu ensemble la première version de la formation Viaduc For Job.

Un tour de table nous a permis de saisir et de comprendre les attentes des participants.

Hervé Bommelaer a présenté sa vision de l’utilisation du réseau pour faire avancer sa carrière ou ses affaires. Je vous recommande la lecture de ses livres remplis de précieux conseils.

En ce qui me concerne, j’ai utilisé en introduction ma célèbre métaphore du viaduc de Millau pour faire comprendre l’apport de Viadeo. Le viaduc a fait passer le temps de passage en voiture de la vallée de plusieurs heures à deux minutes et demie. Viadeo permet ainsi de faire en quelques secondes ce qui demandait des heures, voire des années autrefois… J’ai détaillé cette position en cinq points.

VIADEO – qu’est-ce que c’est ?

En 2006, on parlait d’On-line Social Networking. L’expression française « réseau social » s’est progressivement imposée. Aujourd’hui, on parle de « réseau social » ou de « média social ». Sur un plan opérationnel, cela induit deux types de stratégies complètement différentes. Si c’est un réseau, les conseils d’Hervé s’appliquent. Le membre, par exemple, n’acceptera pas dans ses contacts Viadeo des personnes qu’il ne connait pas. Son nombre de contacts restera limité. On pourra parler de « confiance » et de « recommandation ». Si c’est un media, nous sommes dans une autre logique. Les contacts deviennent les « téléspectateurs » du profil. Il est impératif de les intéresser avec les informations diffusées. L’objectif est d’augmenter l’« audience ». Cela permet de comprendre la stratégie des « hyper membres » avec leurs dizaines de milliers de contacts. Ils ne connaissent pas tous leurs contacts. Il ne saurait donc être question de confiance et de recommandation. A vous de choisir votre stratégie…

VIADEO et vous

Premièrement, en tant qu’homme ou femme, au regard de notre goût et de notre capacité à nouer et entretenir des relations, nous sommes tous différents. Certains d’entre nous aiment le faire. D’autres n’aiment pas. Certains savent le faire. D’autres non. C’est une question de préférence et de compétence. Dites-vous que l’autre a son profil et qu’il n’ose pas, n’aime pas ou ne sait pas forcément traiter votre attente. Deuxièmement, Viadeo est une plateforme qui permet d’accumuler du « capital social » et du « capital culturel ». Le capital social peut se définir comme l’ensemble des relations d’une personne et ce qu’il peut en obtenir. Être en contact avec une personne connue, c’est valorisant, mais s’il ne fait et ne fera rien pour vous, ce n’est pas du capital. Pire encore, dire, ou montrer que vous le connaissez, vous décrédibilisera le jour où il vous sera demandée une mise en relation que vous ne saurez obtenir… Le capital culturel c’est l’ensemble des connaissances qui peuvent être acquises par la consultation de Viadeo. Concrètement, la lecture de tous les profils des collaborateurs d’ATOS présents sur Viadeo et de leurs écrits dans les hubs donne des informations sur l’entreprise, ses pratiques, sa culture, son langage et ses projets. Il est possible de trouver des informations stratégiques à utiliser pour un entretien d’embauche ou une négociation d’affaire. De manière opérationnelle, je conseille d’utiliser le terme « actif relationnel » moins connoté que « capital » et tout entretien sera minutieusement préparé sur Viadeo…

L’offre de réseaux sociaux

Frédéric Chancholle de Viadeo conseille d’être présent simultanément sur les réseaux suivants : Viadeo, Facebook, LinkedIn et Twitter. En ce qui me concerne, je n’ai pas encore trouvé un intérêt à utiliser Twitter. J’ai fait des affaires sur Facebook. C’est un réseau que j’utilise pour « formaliser » une relation avec les personnes avec qui j’ai « brisé la glace »…

Construire son identité numérique – la méthode FCHA

Factuel. Dans votre profil, donnez les informations qui vont permettre son analyse. Les faits et les chiffres essentiels. « Le secret d’ennuyer est celui de tout dire » a écrit Voltaire.

Concret et univoque. Communiquez des éléments concrets. Le nom des entreprises où vous avez travaillé par exemple. Ne dites pas tout. Choisissez de communiquer sur un projet professionnel susceptible d’une seule et simple interprétation. Faites des impasses. Évitez de communiquer des informations qui vont jeter le trouble. Si vous êtes hôtelier et consultant internet, ne communiquez que sur une seule fonction.

Humain. Montrez que vous avez un cœur et un équilibre. Dites quelques mots sur votre famille. Évitez les photos trop professionnelles. Exprimez vos sentiments positifs sur certaines expériences…

Accroche. « Je suis le propriétaire du ciel bleu » disait Yves Klein. Trouvez une accroche, une métaphore qui va retenir l’attention et faire que vous ne serez pas oublié.

Pour conclure, deux techniques permettant d’obtenir des résultats

Une idée reçue : les jeunes sont « compétents » sur les réseaux sociaux. Dans les années 80 et 90, il y avait une vraie fracture numérique entre jeunes et vieux. Aujourd’hui, c’est devenu une croyance qui ne correspond pas à la réalité, en particulier sur les réseaux sociaux professionnels. Être jeune n’est pas une garantie de compétence. Des retraités sont plus actifs et performants sur Viadeo que des jeunes. La majorité des étudiants en école de management sont sur Facebook, mais ne connaissent pas Viadeo et ne l’utilisent pas dans leur recherche de premier emploi…

Le temps. Il en faut. Construire son réseau et son identité numérique c’est comme construire une maison qui vous abritera et constituera une valeur … L’idée stratégique est d’identifier les tâches que vous allez mieux faire avec les réseaux sociaux. Enfin, pensez au télex, au télécopieur et à tous ces outils de communication qui ont disparus un jour… Le mail est le prochain sur la liste comme l’a prédit Thierry Breton.
http://www.silicon.fr/thierry-breton-atos-origin-le-mail-nest-plus-un-outil-approprie-desormais-44716.html

Si vous souhaitez approfondir avec moi ces sujets, je vous propose de participer à la formation VIADEO FOR BUSINESS que j’anime. Vous trouverez les dates et les modalités d’inscription en cliquant sur ce lien :

http://www.pedagogicagency.com/ViaducForBusiness.php

Merci pour votre écoute et nos échanges. Bon vent et bonne mer !

François GALINOUFrançois Galinou - Directeur Associé Pedagogic Agency



Pas de commentaires

Post a Comment